Petit message en ce début de décembre…

Ça y est le voilà, il arrive. C’est passé vite, décidément – encore une fois, on ne l’a pas vu venir. Pourtant, il approche à grands pas, chaussé dans ses Moon Boots en poil de daim… J’ai nommé… Noël !… Aurons-nous au moins la chance de le fêter, cette année ? Les Mayas, ces types en pagne avec des plumes de toucan sur la tête, n’ont pas été capables de prédire l’arrivée de deux-cents Espagnols en cuirasse et l’anéantissement des peuples méso-américains, mais pour la fin du monde le 21 décembre 2012, ils savaient ! Encore une bonne blague de la part d’un de leurs grands prêtres, qui s’ennuyait, ou bien qui était complètement bourré ou claqué. C’est que les sacrifices humains, ça demande un certain rendement et forcément, les nerfs y passent. Donc, ce type, cette espèce de shaman, a fait graver une combinaison de glyphes sur un monument du Tortuguero, et des siècles après, quelques hurluberlus en mal de reconnaissance y ont décelé l’horaire exact de l’Apocalypse à la seconde près… Comme ça ne suffisait pas, un publicitaire américain à consonance germanique a surfé sur cette vague catastrophiste pour pondre (pour chier) un film merdique, mais rentable (Roland Emmerich et 2012, pour ceux qui ne l’auraient pas reconnu), et les médias occidentaux (rappelons que notre calendrier n’est pas du tout identique à celui des Juifs ou des musulmans par exemple) ont flairé le filon et se préparent, comme ils ont déjà commencé à le faire, à nous bourrer le crâne avec la fin du monde, la fin du monde, la fin du monde… Le simple fait qu’aujourd’hui Elizabeth Tessier cautionne cette prophétie farfelue devrait pourtant nous mettre la puce à l’oreille. Elizabeth Tessier est un peu à l’astrologie ce qu’Alain Minc est à la politique : vous voulez savoir ce qui se passera demain ? Comprenez l’inverse de leurs pronostiques… Enfin, je rigole, je rigole ; n’empêche que si la veille au soir le ciel devient noir, qu’il se met à y avoir un orage et un vent un peu plus forts que d’habitude, je serais le premier à me demander si, finalement, tout ça n’était pas vrai… Et puis, n’oublions pas que JR est mort, qu’Audrey Pulvar et Arnaud Montebourg se séparent et que Nadine Morano continue d’arpenter les plateaux télés, alors, finalement, la fin du monde n’est pas si loin… Des catholiques frappent des femmes à terre devant l’œil approbateur de curés à la braguette ouverte, la gauche s’évapore et se divise, la droite triche et se divise, les Restos du cœur n’ont jamais accueilli autant de personnes, Israël et la Palestine, chose étrange, se tapent sur la gueule, et Mickaël Vendetta est toujours en France… Vous le voyez approcher l’astéroïde ?… En même temps, Anne Roumanoff arrête son émission quotidienne sur France 2 et Morandini se retrouve sur NRJ 12, loin de nous, loin de tout : j’aperçois soudain une éclaircie !

M Pokora philosophe

Mais, là n’est pas mon propos. Prenant comme prétexte Noël approchant, je voulais simplement, en me joignant au Dr. Gonzo, remercier toutes celles et tous ceux qui nous lisent, soit qu’ils nous suivent depuis un moment, soit qu’ils nous découvrent. C’est toujours rassurant et plaisant de constater que ce qu’on écrit est lu, que les critiques que l’on rédige sont suivies, sont partagées, sont commentées, sont approuvées ou non. C’est toujours agréable de voir que de plus en plus de gens nous lisent et ce, malgré nos emploi du temps respectifs au Dr. Gonzo et à moi, qui, comme je l’ai déjà expliqué dans un précédent article, ne permettent pas forcément d’écrire des critiques au rythme souhaité. J’en profite d’ailleurs pour vous prévenir que nos posts risquent de s’espacer lors des dernières semaines de décembre, étant donné que le début du mois de janvier sera, pour Dr. Gonzo et moi-même, assez chargé. Attendez-vous tout de même à lire la critique prochaine de Le Hobbit : un voyage inattendu, de Télé Gaucho, du film de l’anniversaire de mariage de ma grand-tante ou, comme d’habitudes, de longs-métrages moins récents, mais qui valent le coup d’être commentés, parce qu’ils sont tellement géniaux, parce qu’ils sont tellement pourris, ou bien parce qu’ils se situent entre ces deux extrêmes…

Sur ce, mes petits canards laqués, en espérant être toujours là le 22 au matin, rien que pour voir la gueule déçue des illuminés venu à Burgarach sauver leur esprit dégénéré, je vous souhaite une bonne lecture, une bonne semaine, un bon mois de décembre. De toute façon, on fêtera Noël tous ensemble chez Jean-Philippe, alors, d’ici là, prenez soin de vous. Et puisque vous savez que j’aime citer les grands auteurs et les grands hommes de notre histoire, j’en profite pour caser cette maxime de Laurent Romejko : « Couvrez-vous bien, ça caille ! »…

Haydenncia

Haydenncia

Publicités

2 réflexions sur “ Petit message en ce début de décembre… ”

  1. Cet idiot mais j’y pense a ce 21 décembre … Ceci dit le mois de Décembre c’est année m’est égal, je n’ai pas vraiment envie de feter cela, mais ma bonhommie feront que je resterais joyeux et serin le 22 Décembre, regardant d’un oeil rieur les cons qui se cache pour rester a l’abris de météorite qui ne serait toujours pas tomber

    Ravis de vous lire tout les deux encore une fois

  2. Une météorite… ou une invasion de sauterelles ! Et merci pour tes commentaires, Frederic Tarantino ! Postes-en un le 21 au soir : on ne sait jamais, ça sera peut-être le dernier ^^ !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s