Les temps sont durs comme des œufs plongés 10 minutes dans de l’eau bouillante…

Chères lectrices, chers lecteurs, cher(e)s transgenres.

Peut-être l’avez-vous remarqué (et si vous ne l’avez pas remarqué, cela signifie que vous ne venez plus nous voir, snif !), mais notre rythme de critiques subit dernièrement quelques ralentissements. Certes, nous ne sommes pas une usine destinée à produire sans discontinuité des produits identiques et sans saveur. Nous sommes des artisans, monsieur ! Mais, Cinefusion essuie des restrictions budgétaires et les Chinois veulent nous racheter… Toujours le moyen de profiter de l’occasion, ces petits salauds ! Et dire que ça a construit la Grande Muraille…

Hem… N’exagérons rien – je m’emporte un peu. En réalité nos activités actuelles au Dr Gonzo et à moi-même ne nous permettent pas d’écrire le nombre de critiques que nous souhaiterions. Mai et juin sont en effet assez chargés, et malheureusement la rédaction de critiques passe au second plan. C’est ça quand on travaille à l’Élysée (c’est ça quand on vide les poubelles des cuisines de l’Élysée serait plus juste). Moi-même je crains ne plus savoir à quoi ressemble une salle de cinéma. Est-on passé à la couleur récemment ? Ne me dites pas qu’Errol Flynn est mort ! Ne me dites pas que Michael Bay n’est pas mort !

Pourtant, ce n’est pas l’envie qui manque, mais le temps ! Et le temps, c’est un milieu indéfini et homogène dans lequel se situent les êtres et les choses et qui est caractérisé par sa double nature, à la fois continuité et succession. Et sans glaçons, en plus. Sans glaçons…

Bref, le moteur repartira de plus belle au moment voulu, et alors putain les gars ça va tronçonner sec ! Mais pour l’heure, ce sera au compte-goutte, hélas. Une critique tous les deux ans, ça devrait aller 😉

Bref, we keep in touch ! Prenez soin de vous les loustics, et pour se remonter le moral en ces temps difficiles, faites un tour sur ce site pionnier, aujourd’hui peut-être un peu seul, mais demain, futur modèle !

On se retrouve dans une autre vie (le type complètement déprimé ^^)…

Bonhomme Cinefusion

Haydenncia, votre cher et tendre (en promotion ces temps-ci)

Publicités

7 réflexions sur « Les temps sont durs comme des œufs plongés 10 minutes dans de l’eau bouillante… »

  1. Errol Flynn n’est pas mort ! je l’ai encore vu en pirate à la télé sur Arte le semaine dernière… Sinon, l’info est enregistrée par les services du Prince. Mes services surveillent la mire pour pouvoir vous retomber dessus au premier signe de vie. Take care, I’ll be around…

  2. Bouhouhou…comment vais-je tenir, sans ma dose journalière..euh, hebdo..mensuelle…erratique de Cinéfusion ?
    Blague à part, prenez votre temps, les amis, on ne vous oubliera pas !

  3. J’ai envie de dire qu’on ne fait pas d’omelette sans casser des oeufs.
    En tout cas, je reste fidèle au poste !

  4. Oh, le Gardon Rochelais! Pile ce qui manquait à ma vie \o/ Haydenncia, merci de donner un sens à cette dernière.

    En bref, ça veut dire pas d’inquiétudes, on sera là pour fêter votre retour 😉

  5. Je confirme pour Errol Flynn, je l’ai vu aussi la semaine dernière et en ce qui concerne les Chinois, maintenant que la Grande Muraille est achevée (oui c’est un scoop) hé bien ils construisent partout, rachètent tout, bref ils veulent TOUT!
    Pour ce qui est du rythme des futurs articles, j’ai pris note que cela va être en mode « Bob Marley » alors on reste COOL…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s