12 heures, de Simon West (2013)

Il y a des choses qui ne peuvent s’expliquer dans la vie d’un homme, des choses d’une incommensurable incompréhension, comme par exemple aller voir le dernier Nicolas Cage au cinéma. Bien sûr je peux justifier ce choix suicidaire par les orages qui battaient leur plein dehors et le réconfort temporaire d’une salle de cinéma, mais quand bien même, il faut en vouloir pour regarder ce nouveau nanar estival de l’acteur le plus en roue libre de la famille Coppola…

Publicités

Le Continent Perdu, de Sam Newfield (1951)

Le succès du Monde Perdu (Harry O. Hoyt, 1925), adapté du célèbre roman d’Arthur Conan Doyle, entraîne une flopée de suites, remakes officiels et officieux. Sam Newfield, maître incontestable de la série B avec quelques 300 films à son actif, profite du filon pour livrer sa vision du mythe avec des acteurs chevronnés, histoire de s’assurer une bonne couverture médiatique…

La Créature du Marais, de Wes Craven (1982)

Tout le monde n’est pas parfait, dit-on souvent. Cela vaut aussi pour les réalisateurs les plus respectés et adulés. Wes Craven a apporté une contribution immense à l’horreur et au fantastique en général. Ses débuts sont remarquables, avec des œuvres percutantes comme La dernière Maison sur la gauche (1972) ou La colline a des yeux (1977).